• A partir du 7 janvier 2021, au moins 6 séances collectives par semaine de Feldenkrais en ligne - chacun se connecte depuis chez soi (minimum de 2 participants pour que la séance ait lieu):

    planning: lundi 10h (Stéphanie); lundi 14h30 (Dominique); mardi 10h (Stéphanie); mercredi 9h (Stéphanie); jeudi 10h (Stéphanie); vendredi 10h (Dominique).

    En plus le jeudi à 18h30 (Stéphanie).


    En intensif ou à la carte - participation dégressive
    Renseignements: stephanie.menase@free.fr

    Chacun se connecte par zoom, environ 3 mn avant la séance (pour le confort de tous)

    Dominique et Stéphanie sont toutes deux praticiennes certifiées de la Méthode Feldenkrais 
    Sur leurs parcours et leurs propositions de cours habituels voir:  https://www.feldenkrais-france.org/praticiens/menase-stephanie ou https://www.feldenkrais-france.org/praticiens/menase-dominique

    ou plus bas


    votre commentaire
  •  

    Un des grands mérites de cet article de Wolf Mehling, "Diffentiating attention styles and regulatory aspects of self-reported interoceptive sensibility"(https://royalsocietypublishing.org/doi/pdf/10.1098/rstb.2016.0013), en dépit de ce que nous pourrions discuter en tant que praticien de la Méthode Feldenkais, est la décorrélation qu'il tente entre la capacité à se sentir ou développement de l'acuité sensorielle interne (notamment des manifestations et troubles organiques) et l'expression de l'anxiété ou d'une hypocondrie.

    Si toute acuité sensorielle est jugée comme traduction d'un déséquilibre ou d'un état d'anxiété, on comprend mieux le rapport du corps médical à toute considération quant à nos sensations et aussi les recours très largement étendus à des médications visant à assourdir, ou faire taire la sensorialité ou la sensibilité. On comprend mieux au vue de ces éléments exposés dans cet article pourquoi dès qu'on décrit aussi précisément qu'on les sent les symptômes dont nous souffrons, on nous prend toujours pour des personnes anxieuses, ce qui sans aucun doute est un préjudiciable raccourcis interprétatif. Si certaines manifestations peuvent peut-être traduire des états d'anxiété, personne ne le discute, mais faut-il pour autant que ces manifestations soient jugées sans aucun fondement et juste nécessaire à faire taire ? Et non pas à tenter d'élucider, voir à transformer, à articuler, à raffiner pour les déconstruire ou les comprendre.

    Du point de vue d'un praticien Feldenkrais, on voit bien le problème d'une telle compréhension qui semble considérer nécessairement comme pathologique la capacité sensorielle de soi-même, puisque, nous, nous évertuons à en favoriser la compréhension et le développement et même sur ce point sa rééducation comme étant pour nous être vivants le premier de nos canaux d'information sur nous-mêmes et sur le monde,

    L'enjeu n'est pas de ne plus sentir avec la MF mais précisément de porter attention à ces signaux (de douleur ou tensions) comme l'expression d'un problème, mais il reste notre outil majeur pour essayer de rétablir un plus grand équilibre ou trouver des options telles que ce qui occasionne ou enclenche la douleur ne s'installe plus durablement ou de façon invalidante. Non pas qu'on n'expérimente jamais la douleur, si c'était le cas je ne sais pas ce qui nous distinguerait d'une machine. Nous sommes avant tout des êtres sensibles et cette éducation de la sensibilité à quoi nous nous attelons nous praticiens Feldenkrais est le médium par lequel l'individu se connecte à soi-même, développe la connaissance de soi et du monde qui l'entoure.

    Quel est donc le bénéfice de cette éducation ou rééducation, et de ce développement de notre précision et de notre acuité à sentir et à interpréter nos sensations ?

    Comment une personne non formée au Feldenkrais peut-elle se permettre de se prononcer sur le Feldenkrais et la façon dont elle procède ?

     

    Je vous recommande la lecture de cet article qui œuvre à décorréler* la lecture de toute capacité intéroceptive et d'attention aux sensations internes ainsi que le développement de leur précision comme étant nécessairement des expressions d'anxiété ou de de dérèglement psychique (dit souvent "somatisation"). Corrélation souvent admise et tenue pour valide par le plus grand nombre véhiculée par des instances détenant sur ce point l'autorité.

    C'est sans doute pourquoi lorsque très tranquillement pourtant vous décrivez précisément ce que vous ressentez, les médecins vous regardent le plus souvent comme si votre premier mal était de souffrir d'angoisse. Je comprends à la lumière de cet article pourquoi lorsqu'on rapporte avec précision ce que nous sentons, le corps médical le voit comme le signe d'un dérèglement psychique, quand c'est avant tout à mon sens l'expression d'une acuité de la sensibilité et de la compréhension que chacun peut avoir de soi-même.

    En Feldenkrais, on part de l'idée que chacun est le mieux placé par rapport à soi-même sur ce qu'il sent, si tant est qu'il ne souffre pas d'une distorsion de la sensibilité qui elle serait probablement falsifiante.

    En revanche que parfois la perception de battements accélérés du cœur soit un signe d'anxiété n'est pas impossible mais 1/ toute l'intéroception en se réduit pas à cette manifestation de battement du cœur et 2/cette manifestation elle-même peut être toute légitime et non pas strictement ou nécessairement l'expression d'anxiété sans cause.

    On pourrait se demander si être sensible ou conscient de troubles est le signe d'anxiété? Si l'anxiété cause seule ces manifestations ? Et on voit bien que la réponse n'est pas si simple à moins de considérer toute sensation comme douteuse et trompeuse. Mais alors quels seraient les éléments d'évaluation et d'ajustement fiable dont nous pourrions disposer ?

     

    Pourquoi ou comment ce que nous favorisons par la MF -dont le développement de la précision de nos capacités à nous sentir, à sentir, est un des aspects, une des dimensions-, contribue à développer une plus grande neutralité et une capacité d'autorégulation, nous permet d'appendre à prendre soin de nous-même et dans quel sens ?

    Pourquoi l'attention et la perception de ses sensations propres apportent-elles ou permettent-elles d'accéder à une plus grande neutralité ?

    Sans doute faut-il différencier une capacité d'attention et l'hypervigilance qui est toujours la traduction d'une peur héritée ou enkystée ?

    Apprendre à pouvoir faire confiance à notre sensibilité comme étant porteuse et révélatrice d'informations précieuses pour soi-même voilà ce que permet des années de Feldenkrais. Une douleur est souvent le signe d'un problème réel et non pas fabulé ou rêvé, mais pas nécessaire au lieu d'émergence des symptômes. Cette capacité à tracer l'organisation plutôt que de s'occuper ddu symptôme, cela aussi s'éduque.

    Développer nos processus pour favoriser une réelle aptitude à l'autorégulation.

    Chacun est pour soi-même son premier référent.

    Éléments moteurs ;  le développement de la connaissance de soi et de la présence à soi comme garant de fiabilité de nos jugements et de nos évaluations, et par voie de conséquence de la justesse de nos actions ou de nos décisions.

    ll faudrait faire ressortir d'autres aspects en jeu dans notre pratiques Feldenkrais et comment cela procède (et non pas nous réduire strictement à l'entrainement de la sensation de soi, même si cela est déjà considérable). Quels sont les apports de la MF qui élabore cette aptitude croissante à tirer partie et faire bon usage de nos potentiels ?

    Cet article permet aussi de cerner pourquoi avec souvent des personnes qui pourraient être nos interlocuteurs privilégiés, on a l'impression d'un dialogue de sourd, ou même de saisir les facteurs qui font que tout dialogue demeure impossible ou sacrément compromis. Cet article, toutefois, nous donne espoir aussi que les mentalités sur la place et le rôle de la sensibilité dans nos capacités humaines cognitives, pratiques, sociales peuvent évoluer pour peut-être apparaître comme essentielles ainsi que le philosophe Merleau-Ponty le soulignait lui aussi par exemple en 1961 dans son texte L'Oeil et l'esprit.

    * voir aussi son questionnaire MAIA https://osher.ucsf.edu/research/maia et aussi https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0208034

     


    votre commentaire
  • Si vous voulez essayer contactez stephanie.menase@free.fr

    + Leçons de groupe de Feldenkrais 2020

    • Horaires des séances de groupe (leçons de 50/55mn)

    * mardi  10h-11h ; 11h15-12h15; 12h30-13h30 - quartier des Gobelins

    * vendredi 10h30-11h30 ; 11h45-12h45  - quartier des Gobelins

    * séances à distance (chacun se connecte depuis chez soi et suit un cours que je donne en direct en interaction avec les participants) :
     - lundi 10h ;
     - mercredi 9h; 
     - jeudi 10h; 18h30

    * 4 fois dans l'année 3h le samedi matin (minimum 5 participants).  vous renseigner

    inscriptions nécessaires

    + Séances individuelles (tout public, tous âges), sur rendez-vous

     L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes sur scène et personnes assises

    + Stages "réapprendre à dormir et à s'endormir par la Méthode Feldenkrais", informations sur demande: 

    Localisation Paris 13e, entre Les Gobelins, Glacière et Corvisart 

    "Par le moyen de mouvements doux, organisés en processus exploratoires et ludiques, la Méthode Feldenkrais propose à chacun de renouer avec ses sensations propres, de porter attention à ses habitudes fonctionnelles, d'éliminer les tensions inadaptées à une situation, de développer des options pour l'action. 
    Clarté, connaissance, cohérence de nos fonctionnements et découvertes de nouvelles possibilités sont les enjeux de ces séances. Stimuler la plasticité du système nerveux en expérimentant des variations du mouvement, afin de pallier nos empêchements ou de restaurer nos capacités en est le projet. Le mieux-être afférent à cette pratique est considéré comme un bénéfice secondaire.
    Le Feldenkrais se pratique dans des vêtements de ville souples et confortables. Pas de niveaux de pratique, ni de condition d'âge ; chacun explore et découvre son potentiel à partir de son actualité".©Stéphanie Ménasé, 2017

    Renseignements et inscription 

    * film "15 minutes de Feldenkrais"

    * Corpus hors-série,2019. Journal du Feldenkrais

    * édition commentée de la conférence de Feldenkrais "Physics and my method" au CERN, 1981

    vidéo de Feldenkrais France sur le travail avec les enfants et sur laquelle vous pouvez me voir travailler. Les mains à la fin par ex. sont les miennes.

    * autres cadres de cours chez vous (vous renseigner).


    votre commentaire
  • Reprise des séances de Feldenkrais, en ligne : lundi et jeudi 10h, mercredi 9h. Renseignements: stephanie.menase@free.fr 
    et avec Dominique Menase (également praticienne certifiée): lundi 14h30.

    leçons individuelles sur rendez-vous

     


    votre commentaire
  • Jusqu'au 4 juillet 2020

    retrouvons-nous 5 jours/semaines (lundi, jeudi, vendredi,samedi à 10h, le mercredi à 9h) pour des séances de "groupe" à distance et ainsi tout en approfondissant avec douceur et intelligence nos fonctionnements propres, restons encore prudents en ce début de déconfinement sanitaire. 

    Si vous êtes intéressé, écrivez-moi stephanie.menase@free.fr


    votre commentaire
  • Pas d'expo le 15/03

    exposition dans le cadre du printemps des poètes, exposition regroupant 17 artistes

    Atelier d'Aline Maigne, 10 rue de la Folie Méricourt- 75011 Paris
    15h-19h

    Vernissage le 13 jusqu'à 21h.

    Bibliothèque Vagabonde 13-15 mars 2020

    Bibliothèque Vagabonde 13-15 mars 2020


    votre commentaire
  • Vous pourrez voir quelques-une de mes peintures dans un accrochage collectif,

    Galerie L. Mauguin, 32 rue Vergniaud- Paris 13e

    accrochage jusqu'au 14 février (six de mes peintures sont exposées - formats divers) 

    Galerie L. Mauguin jusqu'au 14 févier 2020

    Galerie L. Mauguin jusqu'au 29 janvier 2020

    accrochage précédent 15-29 janvier 2020


    ouverture: mardi, jeudi et vendredi 11h-19h; mercredi et samedi 15h-19h

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires